Print Friendly

Les ongles abîmés

iStock_000006539920_Medium_02-300x300Lorsqu’ils sont en pleine santé, les ongles sont lisses, durs, roses et brillants. Mais de nombreux facteurs peuvent entrainer une altération de leur matière, de leur couleur et / ou de leur relief : les agressions du quotidien, le vieillissement naturel, des carences alimentaires, des troubles de santé…

Chaque jour, nos ongles sont soumis à de nombreuses agressions qui entraînent une déshydratation : lavages de mains répétés, chocs, froid, soleil… Asséchés, ils deviennent alors fragiles et cassants.

Avec l’âge, nos ongles sont aussi naturellement plus fragiles : au-delà de 60 ans, ils poussent moins vite et sont souvent secs, cassants et ternes.
L’alimentation joue également un rôle prépondérant dans la santé des ongles : le manque de certains nutriments (protéines, oligo-éléments et vitamines) a souvent pour conséquence des ongles mous, cassants, striés, pâles ou jaunis.

Enfin, à tout âge, certains troubles de santé peuvent avoir des répercussions sur les ongles :

• Les ongles striés peuvent être liés à une hypothyroïdie ou à une anémie.

• Les ongles pâles ou bleutés sont parfois un signe de mauvaise circulation.

• Les ongles cassants, mous ou dédoublés sont souvent liés à des carences alimentaires ou à des troubles hormonaux.

• Les ongles jaunes peuvent être dus à la consommation de cigarettes ou à l’utilisation continue de vernis colorés, mais aussi à une hyperglycémie ou à certains traitements (notamment les chimiothérapies).

• Les taches d’un blanc jaunâtre, en particulier sur le gros orteil, peuvent être le signe d’une mycose des ongles. Dans ce cas, on observe aussi un épaississement de l’ongle, qui devient friable, et une modification progressive de sa couleur : il devient peu à peu marron, vert ou jaune. Consultez un dermatologue si vous observez l’un de ces signes.

• Une tache ou une bande noire sur un ongle est le plus souvent le signe d’un hématome lié à un choc, mais il peut aussi s’agir d’un mélanome : il convient donc de consulter rapidement un dermatologue.

En revanche, contrairement à une croyance répandue, les petites taches blanches qui apparaissent parfois sur les ongles ne sont pas le signe d’un manque de calcium : elles sont en fait généralement liées à des chocs.